En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus

Transport propre : agir aujourd'hui, réinventer demain

La Région engagée dans la décarbonatation de son réseau de Transport

Un train + éco-mobile

Un parc de matériel plus respectueux de l'environnement

D'ici la fin 2018, 20% du parc de matériel TER sera doté en Régiolis. Un train en faveur de l'éco-mobilité : réduction des émissions C02 ; climatisation en fonction de l'occupation ; mise en veille automatique des équipements non sollicités.
65 % de nos TER sont électriques et bimode

Un train hybride en expérimentation

Trois Régions s'unissent aux côtés de SNCF et d'ALSTOM

La Région Nouvelle-Aquitaine, ainsi que Grand-Est et Occitanie s'unissent aux côtés de SNCF et ALSTOM pour expérimenter de nouveaux modes de traction sur un train Régiolis hybride encore plus économe en énergie.
Objectif : à horizon 2022, proposer le déploiement en série d’un train qui voit sa consommation d’énergie et ses émissions de gaz à effet de serre réduites de 20%.

 

Un train hybride en expérimentation

Le Régiolis hybride combinera plusieurs sources d’énergie en fonction des situations : alimentation électrique par caténaire, moteurs thermiques et énergie stockée dans les batteries.
Le + technique : ce Régiolis sera équipé de batteries lithium-ion de grande capacité pour  récupérer l’énergie du  freinage du train, la stocker puis la réutiliser. La batterie permettra la coupe de la traction thermique pendant les entrées, les arrêts et les sorties de certaines gares, notamment en zone dense, ce qui réduira la pollution et le bruit en gare.

Trois sources d'énergie combinées

Le Régiolis hybride combinera plusieurs sources d’énergie en fonction des situations : alimentation électrique par caténaire, moteurs thermiques et énergie stockée dans les batteries. 
Le + technique : ce Régiolis sera équipé de batteries lithium-ion de grande capacité pour récupérer l’énergie du freinage du train, la stocker
puis la réutiliser. La batterie permettra la coupe de la traction thermique pendant les entrées, les arrêts et les sorties de certaines gares, notamment en zone dense, ce qui réduira la pollution et le bruit en gare.

 

Prendre le train, un geste éco-citoyen

Priorité sur les carburants alternatifs

La Région Nouvelle-Aquitaine est engagée dans la  décarbonation de son réseau de transport routier et ferroviaire en encouragent la recherche de carburants alternatifs comme les biocarburants et le développement de l’hydrogène.

Des mesures vélo

Vélo + TER

Pour optimiser votre confort et votre sécurité à bord, SNCF TER Nouvelle-Aquitaine et la Région Nouvelle-Aquitaine mettent à votre disposition un ensemble de solutions pour le transport de votre vélo : financement d’abris vélo en gare, des mesures vélo estivales déployées sur les lignes du « littoral » (Côte Basque, bassin d’Arcachon). Sur l'été 2018, plus de 700 vélos transportés le long de la Côté Basque grâce au tout nouveau service « voituriers vélo » (90 trains dotés, 95% de taux de satisfaction).

Car // Des véhicules moins polluants

L'expérimentation se poursuit sur le Bioéthanol

Un an après le lancement en Gironde de la première ligne de car roulant au Bioéthanol entre Saint-André de Cubzac et Blaye, une nouvelle ligne, cette fois dans la Landes va bénéficier de cette technologie.

De Mont-de-Marsan à Dax, un bus va rouler au marc de raisin

Dans les Landes, la phase de tests sera menée pendant un mois en conditions réelles, le bus roulant environ 350 km par jour. Elle permettra à la Région d'orienter ses choix en matière de transports propres.

 

Le Bioéthanol, un carburant d'avenir

Biocarburant, le bioéthanol est produit à partir de matières végétales dont les sucres sont transformés en éthanol par fermentation.
L’ED95 utilisé dans cette expérimentation possède 95% de bioéthanol auquel est ajouté 5% d’additif non pétrolier permettant à ce biocarburant de diminuer considérablement l’émission de particules fines et de gaz à effets de serre dans l’atmosphère.
En tant que carburant, il représente des avantages sur ses concurrents : procédé de fabrication plus simple, distribution et stockage facilités, pas d’évaporation ou de gel.  

carsbioethanol

Des trains à 0% d'émission de Co²

De nouvelles technologies pour un verdissement de la flotte

La Nouvelle Aquitaine s’est montrée très intéressée pour servir de laboratoire et va tester une nouvelle technologie non polluante pour les lignes non électrifiées.

Le train à l’hydrogène sera testé sur quatre lignes ferroviaires situées à proximité des centres de maintenance de Bordeaux, Limoges et Saintes :

  • Bordeaux / Soulac,
  • Angoulême-Saintes-Royan,
  • Bordeaux-Bergerac-Sarlat
  • Bordeaux-Périgueux-Limoges. 

Le développement de matériels roulants aux modes de tractions alternatifs constitue non seulement une étape essentielle vers un train zéro émission, mais ouvre également de nouvelles perspectives d'exploitation optimisée des petites lignes ferroviaires non électrifiées, et en conséquence d'aménagement équilibré de notre territoire.

Hydrogène + oxygène = Electricité

Ces trains sont équipés de piles à combustible qui transforment l'hydrogène et l'oxygène en électricité, ce qui les fait rejeter de la vapeur d'eau éliminant ainsi les émissions polluantes associées à la propulsion des trains diesel.

Comment fonctionne le train à l'hydrogène ?

Hôtel de Région 14, rue François de Sourdis 33 077 Bordeaux Cedex 05 49 38 49 38 Ouvert du lundi au vendredi de 9h00 à 18h00
© Nouvelle-Aquitaine, 2018 . Tous droits réservés.