Vous naviguez en mode anonymisé, plus d’infos

J'ai compris !

Vous trouverez ici la navigation.

NOA est là pour vous aider et répondra à toutes vos questions 😀.

Fermer
Je suis Noa !

Le Lionbot de la Région Nouvelle-Aquitaine

paysage vu du ciel
Temps de lecture 2 minutes
actualité

Dessertes fines : un accord entre la Région et l’Etat

Partager

Adopté en séance plénière du 2 avril 2021, le protocole d’accord sur « l’avenir des lignes ferroviaires de desserte fine du territoire » prévoit 1,520 milliard d’euros d’investissements pour des travaux de régénération sur la période 2020-2032.

Flash info service
Passe sanitaire et port du masque
Lire plus

Les transports scolaires, interurbains, à la demande, ferroviaires et maritimes organisés par la Région ne sont pas concernés par le déploiement du passe sanitaire. En revanche, le port du masque reste obligatoire. Pour en savoir plus sur le protocole sanitaire, notamment dans les transports scolaires, consultez l'article "Covid 19 : trains, cars, scolaires, suivre la situation".

Fermer
Publié le vendredi 2 avril 2021
  • # Trains régionaux
  • # Nouvelle-Aquitaine
  • # Transports
  • # Particulier

Indispensables au maillage du territoire régional et à la vitalité des zones péri-urbaines et rurales, les lignes ferroviaires de desserte fine font l’objet d’un double constat :

  • Des besoins de remise à niveau s’avèrent essentiels. L’âge moyen de ces lignes, accueillant des trains de voyageurs, reste significativement supérieur à celui du reste du réseau ferré national.
  • Ces lignes de dessertes fines sont souvent défavorisées en matière d'offres de mobilité.

La Région, l’Etat et SNCF Réseau se sont donc rassemblés autour d’un protocole d’accord sur « l’avenir des lignes ferroviaires de desserte fine du territoire ». Cet accord clarifie et répartit, ligne par ligne, les responsabilités et les financements de chacun des trois partenaires, notamment pour les travaux de régénération des lignes.

Infographie sur les dessertes fines en Nouvelle-Aquitaine

Des lignes prises en charge à 100 % par la Région

Trois catégories de lignes ferroviaires de desserte fine sont ainsi distinguées :

  • Des lignes relevant du réseau structurant, donc prises en charge à 100 % par SNCF Réseau.
  • Des lignes dont les investissements resteront cofinancés par l’Etat, SNCF Réseau et la Région.
  • Des lignes d’importance locale ou régionale dont les charges seront assumées à 100 % par la Région. Il s’agit des lignes Busseau-Felletin, Nexon-Brive et Thouars-Bressuire jusqu’à la limite du département des Deux-Sèvres

Sur la période 2020 à 2032, le budget total des travaux est estimé à 1,520 milliard d’euros, dont 62 % assumés par la Région Nouvelle-Aquitaine et 38 % par l’État et SNCF Réseau.

Imaginons aujourd'hui, construisons demain