Vous naviguez en mode anonymisé, plus d’infos

Mouvement social mardi 07/02 : vérifiez la circulation des TER sur TER Nouvelle-Aquitaine et des cars sur l’info trafic

J'ai compris !

Vous trouverez ici la navigation.

NOA est là pour vous aider et répondra à toutes vos questions 😀.

Fermer
Je suis Noa !

Le Lionbot de la Région Nouvelle-Aquitaine

La voie ferrée entre Laluque et Tartas
Temps de lecture 6 minutes
actualité

Fret ferroviaire : régénération de la ligne Laluque - Tartas

Partager

La Région Nouvelle-Aquitaine réalise les travaux de régénération de la voie ferrée entre Laluque et Tartas, dans les Landes, pour le transport de marchandises. Suivez les grandes étapes du chantier dans cet article.

Flash info service
Port du masque recommandé dans les transports publics
Lire plus

Le port du masque reste recommandé dans les lieux clos et de promiscuité. Il est donc fortement conseillé de porter le masque dans les transports collectifs, trains et cars.

Fermer
Publié le jeudi 1 décembre 2022
  • # Trains régionaux
  • # Landes
  • # Nouvelle-Aquitaine
  • # Environnement
  • # Infrastructures
  • # Transports
  • # Néo Terra
  • # Particulier

Des travaux pour le fret ferroviaire

De novembre 2022 jusqu’en août 2023, la Région s’engage dans les travaux de régénération de la voie ferrée entre les communes de Laluque et Tartas, dans les Landes. L’objectif de ces travaux est de remettre en service la ligne ferroviaire pour reprendre la circulation des marchandises.

Le chantier, qui va durer près de 9 mois, permettra de renouveler 12,6 km de voie ferrée, avec la réfection de la plateforme (la structure sous la voie) et le remplacement des rails et des traverses en bois. Les deux ouvrages d’art de la voie, les ponts traversant le Retjons et le Luzou, seront également régénérés.

L’ensemble des travaux est financé par la Région pour un montant total de 16,58 millions d’euros. L'Etat participe à hauteur de 25 % dans le cadre de son dispositif d’aide à la régénération des lignes capillaires de fret.

Les grandes étapes du chantier

9 mois de travaux prévisionnels jusqu'en 2023

  • 5 décembre 2022

    Travaux préparatoires et distribution d’un courrier d’information aux riverains
    Missions d’élagage et d’abattage d’arbres aux abords de la ligne par la société SERPE pour une durée prévisionnelle de 2 semaines. Préparation du chantier au niveau des ponts traversant le Luzou et le Retjons par les sociétés MAS-BTP et BTPS ATLANTIQUE pour une durée de 3 mois.

  • Fin décembre 2022

    Démarrage des travaux ferroviaires. En parallèle, des mesures de compensation environnementale sont mises en œuvre.

    La Région Nouvelle-Aquitaine a sélectionné la société SYSTRA comme mandataire pour la maîtrise d’ouvrage. FER-PLAY a été missionné pour participer à la  maîtrise d’œuvre.

  • Décembre 2022 – août 2023

    Echelonnage des travaux.

pont sur la ligne Tartas - Laluque
Le pont traversant le Luzou.
pont sur la ligne Tartas - Laluque
Le tablier métallique du Retjons.
Les rails réemployés sur la ligne entre Laluque et Tartas
100 % des rails utilisés sur le chantier sont issus du réemploi.

Le report modal pour développer l’économie

Fidèle à sa stratégie ambitieuse en faveur du fret ferroviaire, la Région a fait le choix de lancer rapidement la régénération de la voie Laluque - Tartas. Cette voie ferrée des Landes est la propriété de la Région depuis 2017. Sa régénération permettra la circulation de 200 000 tonnes de fret par an, pour répondre aux besoins des entreprises embranchées sur la ligne : la papeterie Rayonnier, les silos Maïsadour ou encore la future plateforme multimodale de Laluque. Cette opération au bénéfice du territoire et de l'activité économique doit permettre de passer du transport routier au transport ferroviaire, notamment pour le transfert de matières dangereuses.

Ce report modal vers le ferroviaire présente plusieurs avantages :

  • > Il diminue les nuisances sonores et la pollution du trafic routier. La réouverture de la ligne au fret ferroviaire permettrait de supprimer 8000 poids lourds par an, qui circuleraient en moins sur les routes (dont 2000 poids lourds pour le transport de matières dangereuses et 6000 pour les céréales).

  • > Il améliore la sécurité, avec un approvisionnement plus sûr par voie ferrée de matières dangereuses pour l’industrie papetière locale.

  • > Il offre une infrastructure logistique performante aux entreprises concernées.
Laluque - Tartas
Plus de 2 ans d'études et de démarches

La ligne ferroviaire Laluque - Tartas a été mise hors circulation pour le transport de marchandises en 2020. Les travaux de remise en circulation ont nécessité 2 ans et demi de procédures. Environ 20 bureaux d’études et experts divers ont été sollicités et plus de 15 entreprises de travaux participeront au chantier.

L’impact environnemental maîtrisé

Loutre
Le chantier comprend la création de passerelles à loutres

Tout au long du chantier, la Région Nouvelle-Aquitaine et l’ensemble des acteurs du projet se mobilisent pour limiter l’impact des travaux sur le quotidien des riverains et sur l’environnementAprès une démarche approfondie d’évaluation des impacts environnementaux, la réalisation des travaux s’accompagne de plusieurs mesures.

 

Pour limiter l’impact sur les espèces protégées

  • Les travaux se font dans le respect d’un planning resseré.
  • Des stations d’espèces protégées (notamment le lotier hispide, une plante annuelle et espèce à enjeu régional) sont placées sous mise en défens et transplantées.
  • Des actions sont mises en place pour éviter les espèces de rossolis présentes dans les fossés (plantes carnivores insectivores et espèces à enjeu national).
  • Des passerelles à loutres vont être créées sous les ouvrages d’art.
  • Les berges du Luzou seront restaurées avec des méthodes de type génie écologique.
  • 1,02 hectare de ripisylves (milieu naturel privilégié de la loutre) du Luzou et du Retjons va être restauré.

Pour optimiser l’utilisation des matériaux

  • Le tablier métallique du Retjons sera retraité.
  • 100% des rails sont issus du réemploi : dont 30% de réutilisation et 70% de réemploi issus d’un chantier SNCF.
  • 7000 traverses du chantier vont être réutilisées.
  • 100% du ballast est issu du réemploi.
  • Le terrassement est limité au strict minimum : 22 500 tonnes de déblais sont économisées par l’optimisation de la conception (par rapport à un chantier ferroviaire traditionnel).

S’assurer de la mise en œuvre de ces mesures

Un coordinateur environnemental, garant des engagements de la Région Nouvelle-Aquitaine, va suivre et contrôler le chantier et les entreprises intervenantes.

Télécharger la brochure d'information

Imaginons aujourd'hui, construisons demain