Vous naviguez en mode anonymisé, plus d’infos

J'ai compris !

Vous trouverez ici la navigation.

NOA est là pour vous aider et répondra à toutes vos questions 😀.

Fermer
Je suis Noa !

Le Lionbot de la Région Nouvelle-Aquitaine

Opération mi-vie : des techniciens travaillant à la rénovation des TER
Temps de lecture 5 minutes
actualité

Rénovation mi-vie : 62 TER régénérés à Périgueux

Partager

De 2024 à 2030, 62 trains TER vont être remis à neuf au Technicentre de Périgueux. Ce programme de régénération va faire gagner les TER en confort et en performance énergétique, tout en permettant au Technicentre de devenir un site d’excellence pour la rénovation.

Publié le jeudi 3 march 2022
  • # Trains régionaux
  • # Nouvelle-Aquitaine
  • # Économies d'énergie
  • # Transports
  • # Particulier

Plus confortables, plus performants et plus respectueux de l’environnement : les trains TER de la Région Nouvelle-Aquitaine concernés par le programme de rénovation prévu à Périgueux vont entièrement être remis à neuf et modernisésCe programme de régénération, dit « opération mi-vie », concerne 62 rames de TER. Dans le cadre du programme industriel OPTER, le chantier a été confié à SNCF pour 6 ans : les opérations de rénovation seront réalisées de 2024 à 2030 au Technicentre Charentes-Périgord, à Périgueux, en Dordogne. La Région et SNCF ont signé mardi 1er mars 2022 la convention pour la réalisation de ces opérations.

 
Rénovation "mi-vie"
Après environ 20 ans de circulation, à mi-vie, les rames TER doivent être entièrement révisées et rénovées afin de leur permettre de circuler à nouveau 15 à 20 ans.

La seconde vie des trains TER

Cette rénovation est l’occasion d’améliorer la performance environnementale et énergétique les trains. Les travaux de rénovation consistent à démonter l'intégralité de chaque train pour nettoyer, réparer et repeindre chacune des pièces puis les remonter à l'identique. Cette première phase permet ensuite au matériel roulant d’être modernisé. Les 62 trains concernés par le programme sont des TER AGC (autorails grande capacité) des modèles 10 B82500 et 52 B81500 : ils représentent quasiment la moitié (48 %) du parc thermique ou bimode (diesel et électrique) de la Région.

Des trains plus durables et mieux équipés

En complément d’opérations techniques incontournables, la rénovation mi-vie est une véritable modernisation des trains.

Pour améliorer l'esthétique et le confort pour les voyageurs avec :

  • la remise à neuf des sièges, tables, tablettes ;
  • l’ajout de prises électriques sur chaque siège ;
  • la remise à neuf des aménagements intérieurs, sols, peintures, éclairage LED ;
  • l’installation de nouveaux porte-bagages et porte-vélos ;
  • l’amélioration du confort des espaces pour les personnes à mobilité réduite.

Pour accompagner la transition écologique avec :

  • la diminution des consommations en stationnement avec les solutions écoparking ;
  • une meilleure isolation du train sur les vitrages grâce à un traitement athermique, pour moins de climatisation ;
  • une climatisation avec cycle à air qui s’adapte aux nombre de passagers.
Ecoclimatisation et écoparking

L'écoclimatisation doit permettre de diminuer de 33 à 35 % la consommation engendrée par la climatisation et le chauffage. Cela représente une économie estimée entre 60 000 et 72 000 kWh par an, soit une économie de 11760 à 14110 litres de gasoil par an pour un TER thermique. Couplée avec l’écoparking, l’écoclimatisation permettra de gagner jusqu’à 86 000 à 93000 kWh par an.

Périgueux, site d’excellence pour la rénovation TER

Avec ce programme de régénération, attribué à SNCF, le Technicentre Charente-Périgord de Périgueux devient un des sites réalisateurs du programme industriel OPTER, pour la réalisation des opérations mi-vie. La rénovation des 62 rames de TER va assurer plus de 500 000 heures de travail et consolider environ 200 emplois au Technicentre de Périgueux. Le programme va générer des recrutements dans différentes spécialités : mécaniciens, électriciens, intérioristes, chaudronniers... Les effectifs des climaticiens (dont 10 par an sont issus du centre de formation des apprentis –CFA- de Boulazac avec qui le Technicentre a monté un partenariat pour les 5 années à venir) vont passer de 90 agents à 140.

Nouvelle salle des TER
Technicien opération mi-vie

La réindustrialisation du Technicentre

Pour adapter le site à cette charge, SNCF va investir 12 millions d’euros sur les chantiers d’excellence de rénovation de matériel roulant et de réparation des climatisations. Avec cette montée en compétences, le Technicentre de Périgueux pourra devenir un site national de rénovation pour du matériel roulant TER d’autres régions. Le Technicentre sera en mesure de se positionner sur la rénovation des générations suivantes de matériels (les TER Régiolis, notamment) à partir de 2030. C’est un véritable virage industriel que le marché des rénovations TER va permettre de prendre à Périgueux. La transformation de ce site en un centre d’excellence de « refit » consolide les emplois dans le secteur et maintient en Région un savoir-faire pointu dans la maintenance lourde de matériels ferroviaires.

Imaginons aujourd'hui, construisons demain